Montreuil-au-Houlme Dans son refuge près de Briouze (Orne), Stéphanie prend soin des animaux maltraités

Le mercredi 15 mars, Stéphanie ouvrira un refuge à Montreuil-au-Houlme, près de Briouze. Son association, Suzi handicap animal, soigne des animaux maltraités et handicapés.

12/03/2017 à 17:33 par maxime.turberville

Stéphanie prend soin d'animaux maltraités (Photos DR).
Stéphanie prend soin d'animaux maltraités (Photos DR).

Stéphanie Lisicki, 28 ans, a grandi en compagnie des animaux depuis toute petite.

« À l’âge de 7 ans, avec ma maman, je me suis occupée d’une jument qui avait subi un grave accident. Elle s’appelait Suzi. On n’arrêtait pas de me dire que cela ne servait à rien de la soigner. Elle a vécu 16 ans quand même chez nous », explique Stéphanie.

La jument a été accueillie à Méry-Corbon dans le Calvados. Un refuge de 17 ha ou d’autres animaux sont vite venus la rejoindre.

10 000 euros de frais de véto

C’est là-bas qu’elle prend soin des animaux maltraités et handicapés. 150 environ. Mais aujourd’hui, Stéphanie veut voir plus grand avec son association Suzi handicap animal créée en 2014.

« J’ai acheté un corps de ferme à Montreuil-au-Houlme, près de Briouze, pour les accueillir dans de meilleures conditions. On est actuellement dans les gros travaux de construction, fondation, toiture, des bâtiments pour les animaux. On y accueillera, dès le 15 mars prochain, des chiens, chats, moutons, cochons, etc.. »

Cet ange gardien des animaux va y poursuivre sa mission.

« Je récupère des animaux des particuliers qui viennent me les apporter, la gendarmerie et des cliniques vétérinaires. »
Stéphanie prend soin d'animaux maltraités (Photos DR).
Stéphanie prend soin d'animaux maltraités (Photos DR).

Cette ancienne auxiliaire vétérinaire accueille des animaux des quatre coins du pays.

« 90 % des cas sont de la maltraitance. La méchanceté des propriétaires va parfois très loin », ajoute Stéphanie.

Les animaux recueillis ont parfois de lourds handicaps et de gros problèmes de santé. « Il faut compter entre 5 000 et 10 000 euros par mois de frais de vétérinaire. »

Alors l’association qui compte 60 adhérents cherche des donateurs. « Nous en avons eu 200 en 2016 », se réjouit Stéphanie.

L’émission “30 millions d’amis” a consacré un reportage à l’association Suzi handicap animal :

Depuis plusieurs semaines, l’association a fait appel aux bonnes volontés pour les travaux du nouveau refuge de Montreuil-au-Houlme.

Des bénévoles au grand coeur

Olivier Groseiller 43 ans, habitant à Vire. Il travaille dans une maison médicale spécialisée comme agent de maintenance en bâtiment.

Il est également bénévole depuis deux ans à l’association.

« Il y a trois ans, j’ai acquis deux ponettes handicapées. J’ai rencontré ensuite l’association. Aujourd’hui, je m’investis dès que j’ai du temps libre ce qui permet aussi de créer des liens avec les animaux et les autres bénévoles. »

Marjorie Quenault, 23 ans, habite à Mézidon-Canon. « Depuis que je suis enfant, je veux travailler dans ce milieu. J’ai rejoint l’association en octobre 2015 avec un grand plaisir. Chaque bénévole ici a beaucoup d’amour à donner aux animaux. »

« Ce n’est pas évident de trouver des bénévoles pour s’occuper des animaux, les promener, mais pour les animaux handicapés c’est un peu plus compliqué car là il faut faire des soins, les laver car certains sont incontinents. Il faut davantage d’attention car ils sont appareillés », détaille Stéphanie.

Association suzi handicap animal, contact Stéphanie Lisicki au 06 64 72 21 55. Page Facebook : association suzi handicap animal officiel.

61210 Montreuil-au-Houlme

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Flers - Lundi 27 mars 2017

Flers
Lun
27 / 03
16°/3°
vent 10km/h humidité 96%
Mar14°-7°
Mer17°-8°
Jeu20°-10°
Ven15°-10°

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Votre opinion

La Ville de Flers doit-elle investir pour que Saint-Sauveur retrouve un distributeur de billets ?
Chargement ... Chargement ...